Le Tennis en Algérie   Mon Blog   Le Quotidien du Sport

  Suivez nous sur google+            Suivez nous sur twitter                      

Le tennis en Algérie

Le tennis a été introduit en Algérie en 1920 après la création, à Paris, de la Fédération française de tennis (FFT). Mostefa Bentchikou, (né le 31 janvier 1913 à Constantine), décédé le 15 juillet 2007, à Nice (France), fut le premier algérien à présider une Ligue de tennis en 1944. En l'occurrence, celle de Constantine. Premier président de la Fédération algérienne, au lendemain de l'indépendance, Il fit beaucoup pour la promotion du tennis dans son pays. On lui doit également le lancement des écoles populaires de tennis durant les années 70. News et autres infos             Album photos

 

> Organisation

La Fédération algérienne de tennis (FAT) a été créée en 1963. Elle est placée sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). Le tennis algérien est dirigé par un bureau fédéral élu par une assemblée générale composée en majorité de dirigeants de ligues et de clubs. Le bureau fédéral est assisté dans son action par un secrétaire- général, non élu, et des membres permanents. Chacun des membres élus à la responsabilité d'une commission fédérale.

La FAT regroupe plusieurs Ligues chargées de l'animation du tennis dans leur région à travers des clubs régulièrement affiliés :

Région Ouest: Mostaganem, Oran et Tlemcen.

Région Centre : Alger, Blida, Boumerdes, Chlef et Tipaza.

Région Est : Annaba, Béjaia, Biskra, Constantine, Sétif, Skikda, Souk-Ahras et Tébessa,  

 

> Compétitions

Le tennis algérien est présent dans les deux plus prestigieuses compétitions de la Fédération internationale de tennis (FIT): Coupe Davis, depuis 1976, Fed Cup, depuis 1997, Championnats africains et arabes, tournois A.T.P., W.T.A. et circuits I.T.F.Juniors. L’Algérie en Coupe Davis     L’Algérie en Fed Cup 

Les compétitions nationales et internationales sont placées sous la responsabilité de la Fédération. Les compétitions régionales sont du ressort des Ligues. Elles sont qualificatives aux compétitions fédérales et nationales. Les Clubs organisent des tournois ouverts à tous, y compris aux joueurs étrangers régulièrement licenciés en Algérie.  

 

> Classement des joueurs et des joueuses

Jusqu’aux années 80, le classement algérien était élaboré selon la méthode française dite « par handicap ». Il est  numérique depuis les années 90. Le classement a pour base les victoires obtenues en simple dans des tournois dûment homologués par la Direction de l'Organisation Sportive de la Fédération algérienne. Les victoires accordent des points. Les défaites ne sont pas sanctionnées. Les joueurs d'origine algérienne, résidant à l'étranger, s'ils y sont classés, peuvent figurer dans le classement algérien, avec un classement dit d'assimilation. Ils peuvent également, s’ils sont retenus, faire partie des différentes sélections nationales.  

 

*** Les présidents de la Fédération ***

1963-1965 Mostefa Bentchikou

1966-1967 Zerrouk Benmerabet

1968 Ahmed Mezouar

1969-1975 Mostéfa Bentchikou

1976 Habib Khélil

1977 Rédha Bensemmane

1978-1979 Abdelkrim Hadjout

1980-1981 Mahmoud Maizi

1982 Mustapha El-Habiri

1983 Rédha Bensemmane

1984-1988 Lakhdar Benazzi

1988-1989 Hamid Berchiche

1989-1994 Ali Tounsi

1994-2006 Dr Mohamed Bouabdallah

2006-2008 Pr Mohamed Djennas 

2009-2012 Abdelhalim Azzi

2013-2016 Dr Mohamed Bouabdallah

2017-        Mohamed Bessaâd

 

Le premier président de la Fédération algérienne de tennis 

Mostefa Bentchikou